LABELS / QUALIFICATIONS

 CONSEIL AU CONSOMMATEURS : TOUT SAVOIR SUR L’ ÉTIQUETAGE DES PNEUS

TOUT SAVOIR SUR L’ ÉTIQUETAGE DES PNEUS

TOUT SAVOIR SUR L’ ÉTIQUETAGE DES PNEUS

C’est à partir du 1er novembre 2012 qu’entre en vigueur l’étiquetage des pneus pour les voitures, les utilitaires, les autocars, les bus et les poids-lourds. La législation européenne s’est inspirée de l’exemple en vigueur dans l’électro-ménager, où on peut choisir une machine à laver en fonction de sa consommation d’énergie, exprimée par une lettre de A à G. Le pneu n’est pas vraiment un produit blanc, mais la logique est la même.

La nouvelle réglementation a finalement retenu trois critères, afin d’aider le consommateur à faire un choix, à travers les arcanes d’un produit très technique.

L’étiquette affiche donc :
·         La résistance au roulement, qui se traduit par des économies de carburant et une limitation des rejets de CO2 (aucun pneu ne sera noté D afin de séparer les bonne classes des mauvaises).
·         L’adhérence sur sol mouillé, ou la performance de freinage sur sol mouillé (pour ce critère, les lettres D et G ne sont pas prises en compte).
·         Le bruit extérieur ou le nombre de décibels émis par le pneu (exprimés par des ondes, qui sont au nombre de trois, l’écart d’une bande à l’autre peut représenter jusqu’à 3 décibels).

Ce type de classement est plus parlant que les symboles abscons inscrits sur les flancs. Pour les 2 premiers critères, plus la lettre se rapproche de A, meilleur est le pneu. En ce qui concerne la performance sonore, moins le nombre d’ondes (1, 2 ou 3) est important, moins le pneu est bruyant. En 2016, le classement se limitera à deux ondes.

Date : 28-11-2012

Nos partenaires sont aussi à votre écoute

MAAF
BANQUE POPULAIRE DU SUD
GROUPAMA
MNRA